CMS pu­blie le Eu­ro­pean M&A Out­look

Le nombre de fu­sions et ac­qui­si­tions chute, mais leur va­leur aug­mente

08/10/2015

  • La valeur des opérations mondiales a grimpé de 17% au cours du premier semestre de l’année 2015, tandis que le volume de transactions sur cette même période a chuté de 14% par rapport à l’an dernier

  • Le marché européen des fusions-acquisitions demeure attractif aux yeux des acquéreurs étrangers

  • Le private equity est à ce jour la source de financement la plus attractive

  • Le secteur des TMC suscite davantage d’intérêt que celui des produits industriels et chimiques

Bruxelles, le 8 octobre 2015. La valeur des opérations de fusions-acquisitions est à son plus haut niveau depuis 2007, même si les dirigeants européens adoptent une approche plus prudente à l’égard des fusions-acquisitions en Europe, d’après l’étude menée par CMS, un des 10 plus grands cabinets d’avocats à l’international, en partenariat avec Mergermarket.

Pour ce qui est de la Belgique, la valeur totale des opérations a augmenté de 614 millions d’euros au premier semestre 2014 à 15,9 milliards d’euros à la même période en 2015. Ce résultat s’explique notamment par la gigantesque fusion entre le distributeur belge Delhaize et son homologue Ahold. Pour l’année 2015, une augmentation du produit national brut de plus de 1% est envisagée. Les secteurs principaux en matière de fusions et acquisitions sont l’industrie et la chimie, les services aux consommateurs et entreprises et les TMC. Dans le Benelux, même si le nombre d’opérations a diminué de 12% d’année en année, soit 230 opérations, la valeur de celles-ci a elle augmenté de 59% pour atteindre 29,8 milliards d’euros.

Vincent Dirckx, avocat associé, responsable du département Corporate M&A de CMS Belgique : « Notre rapport se fait l'écho du sentiment croissant de confiance du marché, comme en témoigne le niveau élevé de fusions et acquisitions cette année et l'augmentation de la valeur des opérations en Belgique au 1er semestre 2015. Ces chiffres sont encourageants, mais l'incertitude financière et politique persistante, en particulier en ce qui concerne le Royaume-Uni et un potentiel « Brexit », peut encore avoir un impact sur l’activité M&A en Europe. »

Publication
Communiqué de presse - CMS European M&A Outlook 2015
Téléchargez
PDF 117,2 kB

Avocats

La photo de Vincent Dirckx
Vincent Dirckx
Associé
Bruxelles
Carl Leermakers
Associé
Bruxelles
La photo de Arnaud Van Oekel
Arnaud Van Oekel
Associé
Bruxelles
La photo de Stéphane Collin
Stéphane Collin
Associé
Bruxelles
La photo de Jean-François Goffin
Jean-François Goffin
Associé
Bruxelles
La photo de Cedric Guyot
Cedric Guyot
Associé
Bruxelles
Afficher plus Afficher moins