La photo de Sophie Berg

Sophie Berg

Associée

CMS DeBacker
Chaussée de La Hulpe 178
1170 Bruxelles
Belgique
Langues Français, Néerlandais, Anglais, Suédois

Sophie pratique différents aspects de droit du travail et de sécurité sociale (tant contentieux que non contentieux).

Outre l’assistance de clients dans la gestion quotidienne des ressources humaines (recrutement et licenciements, politiques de rémunération, conditions de travail et aménagement du temps de travail ), Sophie conseille de nombreux clients nationaux et internationaux en matière de transactions complexes telles que des restructurations (réorganisation d’activités et licenciements collectifs), les aspects sociaux suite aux fusions et acquisitions (due diligence, procédures d’information et de consultation, négociation et harmonisation des conditions de travail, mesures complémentaires suite à l’acquisition, etc) et les négociations concernant les conventions d’entreprise.

Sophie conseille également de grands groupes internationaux souhaitant s’installer en Belgique dans l’élaboration de leur politique de ressources humaines.

Plus Moins

"Sophie Berg provides ‘commercial and spot-on advice’"

Legal 500, 2018

Expérience

  • Conseils à un important groupe actif dans la distribution de journaux en vue de sa réorganisation, de la fermeture d’un département et d’un licenciement collectif
  • Conseils en vue de la mise en place de nouveaux systèmes d’organisation du travail, en particulier en matière de temps de travail et flexibilité (par exemple, avis à une société active dans l’industrie alimentaire lors de la mise en place d’un horaire de travail de 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7)
  • Conseils à une banque lors du transfert d’employés dans le cadre de la C.C.T. 32bis
  • Conseils à un groupe européen actif dans le secteur des cimenteries en vue de la restructuration de ses activités
Plus Moins

Formation

  • 2004 - Université Catholique de Louvain, UCL (Licence en droit)
  • 2005 - Rijksuniversiteit Gent, RUG (Maîtrise en droit européen)
  • 2005 - Inscrite au Barreau (Bruxelles, Belgique)
Plus Moins

Conférences

  • « Alcool et drogues dans l’entreprise », séminaire (cours de formation professionnelle), octobre 2009 et mars 2010
  • « Les aspect sociaux de la loi relative à la continuité des entreprises »,dans le cadre du séminaire « La loi relative à la continuité des entreprises : une réalité utile pour les entreprises dans le contexte actuel de la crise », (Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge), octobre 2009
  • Séminaires internes relatifs aux aspects sociaux des transferts d’entreprise en droit belge
Plus Moins

Flux

Montrer seulement
28/092018
Sep­tem­ber 2018 News­let­ter
16/04/2018
Le lé­gis­la­teur in­tro­duit une obli­ga­tion de con­cer­ta­tion por­tant sur...
Par­tant du cons­tat que les tra­vail­leurs res­tent de plus en plus sou­vent con­nec­tés et ce éga­le­ment en de­hors des heures nor­males de bu­reau, ce qui peut es­tom­per la fron­tière entre le tra­vail et la vie pri­vée le lé­gis­la­teur a adopté les ar­ticles 15 à 17 de.
16/03/2018
March 2018 News­let­ter
11/04/2018
Dé­lais de préa­vis plus courts en dé­but de con­trat de tra­vail
La loi du 26 mars 2018 re­la­tive au ren­for­ce­ment de la crois­sance éco­no­mique et de la co­hé­sion so­ciale est pa­rue au Mo­ni­teur belge ce 30 mars 2018. Cette loi adapte les dé­lais de préa­vis en cas de rup­ture du con­trat de tra­vail par l’em­ployeur au dé­but de la.
31/03/2017
June 2017 News­let­ter
26/01/2018
Avan­tages non ré­cur­rents liés aux ré­sul­tats : ex­clus en cas de li­cen­cie­ment...
Le sys­tème des avan­tages non ré­cur­rents liés aux ré­sul­tats (« ANRR ») existe de­puis le 1er jan­vier 2008 et per­met aux em­ployeurs d’oc­troyer un bo­nus dé­pen­dant des ré­sul­tats col­lec­tifs d’une en­tre­prise, d’un groupe d’en­tre­prises ou bien d’un groupe bien dé­fini.
31/03/2017
April 2017 News­let­ter
31/05/2017
Loi Pee­ters : entre flexi­bi­lité et for­ma­lisme
Le 15 mars 2017, la loi con­cer­nant le tra­vail fai­sable et ma­niable – plus com­mu­né­ment dé­nom­mée la loi « Pee­ters » – est pa­rue au Mo­ni­teur belge. Cette loi a pour am­bi­tion de mo­der­ni­ser le droit du tra­vail en ac­cor­dant plus d’au­to­no­mie au tra­vail­leur dans l’or­ga­ni­sa­tion.
11/04/2017
CMS a as­sisté Chaus­sea dans le cadre de la re­prise...
28/10/2016
La fin du prin­cipe de pro­por­tion­na­lité dans l’ap­pré­cia­tion du mo­tif...
En droit du tra­vail, le mo­tif grave est toute faute grave qui rend im­mé­dia­te­ment et dé­fi­ni­ti­ve­ment im­pos­sible toute col­la­bo­ra­tion pro­fes­sion­nelle entre l’em­ployeur et le tra­vail­leur. Le mo­tif grave con­duit au li­cen­cie­ment sans préa­vis ni in­dem­nité.
28/02/2017
Fe­bruary 2017 News­let­ter
30/06/2016
La mo­ti­va­tion du li­cen­cie­ment : quels mo­tifs faut-il com­mu­ni­quer ?
De­puis l’en­trée en vi­gueur de la CCT n°109 du 12 fé­vrier 2014 con­cer­nant la mo­ti­va­tion du li­cen­cie­ment, tout tra­vail­leur a le droit de con­naître les rai­sons de son li­cen­cie­ment, soit à sa de­mande, soit à l’ini­tia­tive de l’em­ployeur.