view of the twelve apostles mountain chain, cape town, south africa

Afrique

Depuis plus de 50 ans, nos professionnels du droit ont développé une solide réputation à travers la réalisation d’opérations importantes en Afrique. Cela implique que nous avons une connaissance des spécificités juridiques, de l’économie et des professionnels locaux. Notre connaissance et notre expérience de l’Afrique sont renforcées par la présence de nos bureaux CMS à Casablanca, Alger et Luanda ainsi que par notre réseau de professionnels et de cabinets locaux associés sur le continent. Notre présence en Afrique, vous permet de bénéficier d’opportunités commerciales de premier choix dans plusieurs secteurs clés. Tirer parti de ces nouvelles opportunités requiert un accompagnement capable de répondre aux défis que posent ce vaste continent de 54 pays.

CMS est présent dans 64 villes, au travers de 70 bureaux répartis dans le monde entier, et compte plus de 4 500 avocats. L’African practice de CMS met à profit cette expérience internationale en conseillant ses clients locaux et internationaux qui souhaitent investir dans la région sur des sujets relatifs au continent africain. L’approche unique de l’offre proposée par l’équipe Afrique de CMS vient de notre position de plus grand cabinet d’avocats en Europe, et de sixième plus important du monde, ce qui nous permet de satisfaire les besoins de nos clients sur l’ensemble du continent.

CMS intervient en qualité de conseil sur la législation locale dans la plupart des juridictions, et sur les lois et institutions panafricaines telles que l’OHADA, l’UEMOA et la CEMAC. Nos équipes basées à Paris, Alger et Casablanca sont particulièrement actives en Afrique francophone, plus précisément en Afrique du Nord et l’Afrique de l’Ouest. Depuis Luanda et Lisbonne, nos avocats se consacrent aux opérations réalisées en Afrique lusophone, tandis que nos autres bureaux nous permettent d’accompagner les grands investisseurs et promoteurs dans la gestion de leurs portefeuilles africains sur tout le continent. Cette approche nous permet d’avoir une expertise, à la fois locale et sectorielle, que nos clients apprécient particulièrement.

Notre African practice s’appuie sur une compréhension solide et locale des principaux changements financiers et économiques actuels de la région, tels que l’émergence de l’agriculture et de l’agro-industrie, les biens de consommation, les services ainsi que le développement et l’exploitation des télécommunications et des infrastructures, des secteurs de croissance clés pour le continent. L’équipe de CMS basée à Londres, leader dans les secteurs de l’énergie, de l’infrastructure et des ressources naturelles, vous offre un aperçu essentiel du développement, de la transition et de la turbulence des secteurs de l’énergie, du pétrole et du gaz ainsi que de l’exploitation minière en Afrique.

Lire la suite Moins

Flux

Montrer seulement
Deana d'Almeida
20/07/2018
Côte d’Ivoire : Quels atouts fis­caux pour les start-up...
02/06/2016
Ga­bon: prin­ci­pales dis­po­si­tions de la loi de fi­nances pour l'an­née...
La loi n° 021/2015 por­tant loi de fi­nances pour l'an­née 2016 du Ga­bon (LF 2016), pu­bliée au Jour­nal of­fi­ciel du 1er fé­vrier 2016, in­tro­duit cer­taines me­sures fis­cales dont les prin­ci­pales sont re­pro­duites ci-des­sous.
20/03/2018
Fis­ca­lité au Ca­me­roun
Une ré­forme né­ces­saire pour fa­vo­ri­ser l'émer­gence
28/04/2016
Al­gé­rie | Plu­ra­lité des taux de l'im­pôt sur les bé­né­fices des so­cié­tés...
    Une ré­cente cir­cu­laire du 21 mars 2016 (ci-après la "Cir­cu­laire") de la di­rec­tion de la lé­gis­la­tion et de la ré­gle­men­ta­tion fis­cales (DLRF), vient de le­ver le voile sur la concep­tion ad­mi­nis­tra­tive des mo­da­li­tés d'ap­pli­ca­tion des taux de l'IBS11.
Jean-Jacques Lecat
13/06/2018
Trans­fert des ac­tifs im­mo­bi­liers afri­cains d’AC­COR
CMS Fran­cis Le­febvre Avo­cats conseil du Groupe
13/01/2016
Bu­reaux de liai­son en Al­gé­rie : de nou­velles me­sures
L'ar­rêté tant at­tendu de­vant dé­fi­nir cer­taines mo­da­li­tés pra­tiques du trai­te­ment des de­mandes re­la­tives aux bu­reaux de liai­son vient d'être pu­blié. En ef­fet, les dif­fé­rentes so­cié­tés étran­gères pré­sentes en Al­gé­rie à tra­vers des bu­reaux de liai­son ou sou­hai­tant.
26/01/2017
Côte d'ivoire | Prin­ci­pales mo­di­fi­ca­tions de la loi...
24/01/2017
Sé­né­gal | Ins­ti­tu­tion d'une contri­bu­tion au dé­ve­lop­pe­ment...
24/01/2017
Sé­né­gal | Taxe spé­ciale sur le ci­ment
13/01/2017
Ma­roc | Nou­velles me­sures fis­cales à comp­ter du 1er...
20/10/2016
Al­gé­rie | Que re­te­nir de l'ac­tua­lité des re­dres­se­ments...
07/07/2016
CMS Bu­reau Fran­cis Le­febvre conseille la Banque Mon­diale...