Home / Actualités / DAC 6 : Mise en œuvre imminente

DAC 6 : Mise en œuvre imminente

Il faut savoir raison garder

28/01/2021

Alors que le Royaume-Uni post-Brexit vient d’annoncer qu’il appliquerait la directive DAC6[1] a minima – seuls les montages comportant un marqueur lié aux bénéficiaires effectifs et à la Norme Commune de Déclaration (marqueur D) devront être déclarés – la France se prépare à une première salve de déclarations.

Ainsi, les dispositifs transfrontières dont la première étape a été mise en œuvre entre le 25 juin 2018 et le 30 juin 2020 doivent être déclarés au plus tard le 28 février 2021 et ceux mis à disposition aux fins de leur mise en œuvre, ou prêts à être mis en œuvre, ou dont la première étape a été mise en œuvre, entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2020 doivent être déclarés au plus tard le 31 janvier 2021.

Pour les dispositifs mis à disposition aux fins de leur mise en œuvre, ou prêts à être mis en œuvre, ou dont la première étape a été mise en œuvre à compter du 1er janvier 2021, l’intermédiaire ou le contribuable dispose d’un délai de 30 jours à compter du plus ancien de ces trois événements.

Dans ce contexte de mise en œuvre imminente, la DGFIP a mis en ligne fin 2020 un portail dédié (https://www.impots.gouv.fr/portail/declaration-des-dispositifs-transfrontieres) qui présente le cadre juridique du dispositif DAC 6 et regroupe les sources textuelles. Il est indiqué que ce portail sera prochainement enrichi d’une « Foire aux questions » alimentée, sans nul doute, par les contributions des usagers transmises à l’adresse courriel consacrée ([email protected]).

Sur ce portail, la DGFIP a également déposé un cahier des charges destiné aux professionnels pour la collecte des informations et la constitution des fichiers relatifs aux dispositifs déclarables en vue de leur transmission à l’administration fiscale par voie électronique selon une procédure standardisée.

Article paru dans Option Finance le 28/01/2021


[1]          Directive (UE) 2018/822 du Conseil du 25 mai 2018 transposée en droit français aux articles 1649 AD à AH du CGI


En savoir plus sur notre cabinet d’avocats :

Notre cabinet d'avocats est l’un des principaux cabinets d’avocats d’affaires internationaux. Son enracinement local, son positionnement unique et son expertise reconnue lui permettent de fournir des solutions innovantes et à haute valeur ajoutée dans tous les domaines du droit.

cabinet avocats CMS en France

A propos de notre cabinet d'avocats

actualité droit fiscal 330x220

Toute l'actualité fiscale analysée

nous contacter 330x220

Nous contacter

Avocats

La photo de Dimitar Hadjivelchev
Dimitar Hadjiveltchev
Associé
Paris
La photo de Rosemary Billard-Moalic
Rosemary Billard-Moalic
Avocat
Paris