Home / Actualités / Parution du rapport CMS-Mergermarket Deal Drivers...

Parution du rapport CMS-Mergermarket Deal Drivers Russia 2012

10/02/2012



Même si le volume des transactions M&A a légèrement fléchi sur le second semestre 2011 et que les acteurs restent prudents, notre étude et nos analyses révèlent l’existence d’indicateurs encourageants pour le futur suggérant que nous sommes tout simplement dans une période d’attentisme pré-électoral.



La troisième édition annuelle de CMS Deal Drivers Russia révèle, au terme d’un examen approfondi du marché russe des M&A, un total de 214 opérations annoncées en Russie en 2011 pour une valeur de 53,8 milliards d’euros, contre 223 opérations d’une valeur 57 milliards d’euros en 2010.

Alors que dans l’ensemble l’activité M&A a légèrement fléchi, les fusions et acquisitions réalisées par les investisseurs étrangers en Russie ont mieux résisté, avec 70 transactions de ce type pour une valeur totale de 21,2 milliards d’euros annoncées en 2011, soit une hausse de 116% en terme de valeur et de 27 % en terme de volume par rapport aux 55 opérations similaires pour une valeur de 9,8 milliards d’euros annoncées en 2010.

Le flux d'affaires à mi-marché a également été élevé. Bien que les transactions de plus de 500 M € aient légèrement diminué de 29 à 24, le volume des transactions dans la tranche des 100 M € à 250 M € a connu une forte hausse de 9 opérations en 2010 à 22 en 2011.

Le rapport s'appuie également sur des entretiens avec 100 dirigeants basés en Russie pour donner un aperçu du milieu décisionnel local en matière de transactions. La grande majorité des personnes interrogées (68 %) pensent que la Russie sera moins sensible à la volatilité économique que ses pairs européens, tandis que le pourcentage des personnes interrogées exprimant une perspective positive pour l'économie russe a chuté de 79 % l'année dernière à 59 % cette année. La part des indécis a également augmenté de 19% à 33% pendant la même période.

La pression sur le marché russe des M&A s’est accrue en 2011 du fait de l'incertitude persistante dans la zone euro et de la volatilité des marchés mondiaux, et pourtant, les personnes interrogées sont largement optimistes pour 2012. Une proportion significative des personnes interrogées cette année,79 %, contre seulement 45 % l'année dernière, s'attend à ce que les admissions en bourse de sociétés russes augmentent cette année. Cette poussée de confiance reflète, du moins partiellement, l'acquisition de RTS par le MICEX pour 767 M €, qui a réuni les deux bourses russes rivales dans le cadre d'un vaste plan visant à transformer Moscou en centre financier international d’ici 2020.

L'année prochaine connaîtra ses propres défis. 46% des personnes interrogées cette année (contre 30 % l'année dernière) croient que les banques font pression sur les entreprises russes pour qu’elles modifient la structure de leur capital. Par ailleurs, la corruption (29 %), la bureaucratie (25 %) et la législation (22 %) ont été identifiées comme les principaux obstacles à la réalisation d’opérations en Russie ; viennent ensuite le risque politique et un manque de cibles viables.


A noter parmi les autres points saillants du rapport :

  • La majorité (56 %) des M&A en 2011 en termes de valeur totale concernait le secteur de l'énergie, suivi par le secteur des services financiers (12 %). Quant au volume des transactions, il était plus élevé dans les industries de l'énergie et de la TMT, qui représentent ensemble 17 % du volume total, suivies par le secteur de la grande consommation
  • La moitié des personnes interrogées disent que le cadre légal et réglementaire russe est inadapté et crée un environnement difficile pour les investisseurs de Private Equity
  • Dans les 12 prochains mois, les sociétés de capital-investissement (Private Equity) en Russie devraient se concentrer principalement sur des sociétés privées (42 %) ou sur des cessions de grandes sociétés (32 %)

Le pourcentage des personnes interrogées identifiant la grande consommation comme le secteur le plus actif pour les rachats de sociétés est passé de 18 % à 30 % depuis l'année dernière. Le pourcentage des personnes interrogées s'attendant à ce que les rachats de sociétés soient les plus élevés dans l'énergie a chuté de 42 % à 19 % .

Si vous souhaitez obtenir ce rapport, cliquez ici.


Pour toute information complémentaire sur ce rapport, merci de contacter :


À propos de mergermarket


Mergermarket, qui fait partie de The Mergermarket Group, est un outil d’information indépendant incomparable en matière de fusions-acquisitions, utilisé par les institutions financières les plus en vue dans leurs projets de transactions. Il fournit des données propriétaires sur les transactions et les mandats potentiels ainsi que sur les évaluations, au travers du groupe de journalistes et d’analystes spécialisés dans les opérations de fusion-acquisition le plus important au monde, ayant un accès direct aux décisionnaires et aux sociétés les plus en vue. Mergermarket Group compte plus de 450 employés dans le monde et gère des branches régionales à New York, Londres et Hong Kong.

The Mergermarket Group est une division du Financial Times Group, éditeur du journal Financial Times et de FT.com. FT Group est une division de Pearson plc, le groupe de médias international.


www.mergermarket.com.

À propos de CMS


CMS, Russie est un cabinet juridique et fiscal international basé à Moscou. Présent en Russie depuis 1992, CMS s’est forgé une réputation de premier ordre en matière de fusions et acquisitions, droit de la concurrence, droit fiscal et dans les secteurs Banque, Assurance et Institutions Financières, Immobilier, Energie et Infrastructures, Automobile, Pharmacie et Distribution.

Le réseau CMS est présent dans 30 pays, au travers de 55 bureaux en Europe Occidentale et Centrale, et bien au-delà. CMS a été créée en 1999 et englobe aujourd’hui neuf entreprises et filiales, employant un total de 2 800 avocats. Le siège de CMS est situé à Frankfort en Allemagne.

Les 10 cabinets membres de CMS sont : CMS Adonnino Ascoli & Cavasola Scamoni (Italie) ; CMS Albiñana & Suárez de Lezo (Espagne) ; CMS Bureau Francis Lefebvre (France) ; CMS Cameron McKenna LLP (UK) ; CMS DeBacker (Belgique) ; CMS Derks Star Busmann (Pays-Bas) ; CMS von Erlach Henrici AG (Suisse) ; CMS Hasche Sigle (Allemagne), CMS Reich-Rohrwig Hainz (Autriche) et CMS Rui Pena & Arnaut (Portugal).


www.cmslegal.com

Avocats

Marquaire-jean-Francois
Jean-Francois Marquaire
Managing Partner
Moscow
John Hammond
John Hammond, M.A. (Oxon)
Associé
Stuttgart