Home / News / Déduction des charges financières

Déduction des charges financières

Des ajustements bienvenus

25/02/2020

L’article 45 de la loi de finances pour 2020 apporte certains ajustements bienvenus au dispositif introduit par la loi de finances pour 2019 afin d’encadrer la déduction des charges financières.

Pour les exercices ouverts depuis le 1er janvier 2019, les entreprises peuvent en effet déduire ces dernières dans la limite d’un montant fixé à 3 M€ ou, s’il est supérieur, 30 % de leur EBITDA fiscal (résultat fiscal ajusté de certains correctifs). Le législateur avait toutefois prévu la possibilité pour les entreprises membres d’un groupe consolidé de déduire sous certaines conditions 75 % des charges financières réintégrées en application du plafond de droit commun.

Pour en bénéficier, les entreprises doivent démontrer que leur ratio d’autonomie financière défini comme le rapport existant entre leurs fonds propres et leurs actifs est supérieur à celui du groupe consolidé auquel elles appartiennent. En revanche, les entreprises qui n’étaient membres d’aucun groupe de consolidation ne pouvaient pas bénéficier de cette déduction supplémentaire. 

Cette différence de traitement se justifiait d’autant moins que la directive ATAD elle-même ouvrait aux Etats la possibilité d’exclure du champ de la mesure les entreprises autonomes compte tenu du risque limité d’évasion fiscale.

Sans en arriver à cette extrémité, le législateur a finalement complété le dispositif de l’article 212 bis pour les exercices clos à compter du 31 décembre 2019 en octroyant aux entreprises autonomes une déduction supplémentaire automatique de 75 % des charges financières nettes non déduites en application des plafonds de droit commun. En contrepartie, le reliquat de charges financières réintégrées au titre du même exercice ne pourra faire l’objet d’aucun report en avant. 

La loi de finances vient également clarifier les modalités de calcul de l’EBITDA fiscal des entreprises et des groupes intégrés en précisant, comme l’indiquait déjà le projet opposable de BOFIP publié le 30 juillet dernier, que le résultat fiscal de référence s’entend avant application du dispositif de limitation de la déduction des charges financières nettes.

Article paru dans le magazine Option Finance le 10 février 2020


Charges financières

Encart lire également bleu 220x220

Lire également :


En savoir plus sur notre cabinet d’avocats :

Notre cabinet d'avocats est l’un des principaux cabinets d’avocats d’affaires internationaux. Son enracinement local, son positionnement unique et son expertise reconnue lui permettent de fournir des solutions innovantes et à haute valeur ajoutée dans tous les domaines du droit.

cabinet avocats CMS en France

A propos de notre cabinet d'avocats

actualité droit fiscal 330x220

Toute l'actualité fiscale analysée

nous contacter 330x220

Nous contacter

Related people

Picture of Sophie Mahy
Sophie Mahy
Counsel
Paris