Home / Actualités / 13e édition du rapport de l'Observatoire Européen...

13e édition du rapport de l'Observatoire Européen des Marchés de l'Energie

25/10/2011


Selon l’Observatoire Européen des Marchés de l’Energie, malgré l’accident de Fukushima, le développement de l’énergie nucléaire va se poursuivre. Le manque d’investissements et certaines décisions concernant l’énergie nucléaire devraient conduire à une diminution de la sécurité d’approvisionnement énergétique en Europe.

Capgemini, en collaboration avec Société Générale Global Research, CMS Bureau Francis Lefebvre et VaasaETT, publie aujourd’hui la treizième édition de son étude annuelle, l’Observatoire Européen des Marchés de l’Energie (OEME).

Selon cette étude, malgré l’accident de Fukushima, le développement de l’énergie nucléaire devrait se poursuivre. Et ce en dépit de la réduction du recours à l’énergie nucléaire par certains gouvernements et du lancement par les autorités de régulation nucléaire de tests de résistance sur toutes les installations nucléaires existantes et futures. La réalisation de ces tests a d’ailleurs engendré des délais pour la livraison de nouveaux projets. L’étude indique également que la croissance de la consommation énergétique des pays en développement, l’accident de Fukushima, ainsi que la décroissance des investissements des Utilities2 dans les infrastructures énergétiques, auront des conséquences négatives sur la sécurité d’approvisionnement et les émissions de gaz à effet de serre en Europe. Toujours selon cette étude, à long terme, les prix de l’énergie devraient augmenter. De plus, la continuité de la fourniture d’énergie pourrait être menacée si les autorités de régulation de l’énergie et les gouvernements ne mettent pas en place certaines mesures pour inciter à réaliser, d’ici à 2020, les 1 100 milliards d’euros d’investissements nécessaires au sein de l’Union Européenne. Cependant, si un nouveau ralentissement économique devait se produire, il atténuerait à court terme ces problèmes puisqu’il conduirait, comme en 2009, à une baisse des consommations d’électricité et de gaz.

Pour en savoir plus…

Avocats

La photo de Christophe Barthelemy
Christophe Barthélemy
Associé
Paris