Home / Actualités / Allemagne-Mittelstand | MOCI News

Allemagne-Mittelstand | MOCI News

07/10/2011


Allemagne-Mittelstand (1) / 110 000 PME et ETI à la recherche de repreneurs

110 000 PME et ETI familiales du Mittelstand allemand vont être confrontées, d’ici à 2014, à des problèmes de succession. Une sacrée opportunité pour les entreprises françaises à la recherche d’acquisition ou d’alliance en Allemagne. Cette information a été livrée le 4 octobre par Alexandra Rohmert, avocate de CMS-Bureau Francis Lefèbvre, lors d’une conférence-débat sur « le modèle allemand du Mittelstand, quelles transpositions possibles pour les entreprises françaises ? », organisée par le cabinet d’avocats français et animée par Le Moci qui a réuni près de 120 participants à Paris. Hartmut Hamann, son confrère de CMS Hasche Sigle, basé en Allemagne, a assuré que les entreprises du Mittelstand sont « ouvertes aux entreprises étrangères » et que celles-ci peuvent bénéficier, dans le cadre d’opérations d’acquisition ou de fusion, « d’un environnement relativement simple, léger, et prévisible ».

Allemagne-Mittelstand (2) / 30 milliards d’euros par an pour les PME et ETI

La KfW allemande, puissante agence fédérale chargée, entre autre, de financer les entreprises et l’innovation, accorde chaque année quelque 30 milliards d’euros de financements aux entreprises de moins de 500 millions d’euros de CA, selon Dr Volker Zimmermann, du département économique de la KfW. Ce qui correspond à des PME et ETI. Celui-ci intervenait lors de la conférence-débat sur « le modèle allemand du Mittelstand, quelles transpositions possibles pour les entreprises françaises ? », organisée par le cabinet d’avocats français et animée par Le Moci (voir plus haut). Détaillant les actions de cette institution en matière de financement de l’innovation, il a précisé que la KfW dépensait 1 milliard d’euros par an pour 700 à 900 projets d’entreprises innovant dans le cadre d’un programme spécifique, en accordant des crédits par l’intermédiaire des banques. Lors des échanges avec la salle, Alain Renck, directeur international d’Oséo, sollicité par Le Moci, a tenu à préciser que pour sa part, Oséo, qui avait reçu très récemment l’autorisation de l’Etat d’intervenir sur le segment des ETI (jusque là, Oséo n’intervenait que sur le segment des PME), disposait au total de 2 milliards d’euros pour financer les ETI, tous programmes confondus...

Lire la newsletter MOCI News

Avocats

Portrait of Alexandra Rohmert
Alexandra Rohmert
Associée
Paris
Portrait of François Hellio
François Hellio
Associé
Paris