Home / Avocats / Edouard Nahmias
Portrait de Edouard Nahmias

Edouard Nahmias

Avocat

CMS Francis Lefebvre Avocats
2 rue Ancelle
92522 Neuilly-sur-Seine
Cedex
France
Langues Anglais, Espagnol, Français

Edouard a rejoint CMS Francis Lefebvre Avocats en 2014. Il est spécialisé en fiscalité directe (impôt sur les sociétés, impôt sur le revenu et ISF). 

Il intervient notamment auprès de personnes physiques, actionnaires et dirigeants, aussi bien en matière de conseil que de contentieux, dans le cadre de leur fiscalité personnelle et patrimoniale.  En particulier, il accompagne des chefs d’entreprise, des groupes familiaux et des particuliers pour toutes les problématiques fiscales liées à la détention, transmission ou cession d’entreprises ou de participation. 

En outre, Edouard intervient sur des problématiques relatives aux jeux d’argent (fiscalité des jeux de hasard et des paris hippiques et sportifs) et au sport (notamment tout ce qui attrait à l’équitation). 

Plus Moins

Ones to Watch - Tax Law

Best Lawyers 2022

Expérience

  • EFB - CAPA (2014)
  • Master 2 Gestion du patrimoine privé et professionnel, Université Paris II - Panthéon-Assas (2012)
  • Master 2 Droit des affaires et fiscalité, Université Paris I - Panthéon-Sorbonne (2011)
  • EDHEC Business School - MSc Tax and Legal Management (2006-2010)
Plus Moins

Formation

  • Inscription au barreau des Hauts-de-Seine
  • Membre de l’Institut du Droit Equin
Plus Moins

Flux

09/07/2021
Plus-va­lue sur ces­sion de parts de SCI
Les règles ré­gis­sant la dé­ter­mi­na­tion des plus-va­lues de ces­sion de parts de so­cié­tés non as­su­jet­ties à l’im­pôt sur les so­cié­tés re­cè­lent en­core des mys­tères non élu­ci­dés.Nous nous in­té­res­sons...
24/10/2019
Le ver­se­ment d'une soulte dans le cadre d'une opé­ra­tion de res­truc­tu­ra­tion
Dans quatre ju­ge­ments non pu­bliés du 16 juil­let 2019, le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Mon­treuil a jugé que la soulte pré­vue par l’ar­ticle 150-0 B du CGI et dont le mon­tant est li­bre­ment dé­ter­miné...
03/06/2019
Lettre de l'im­mo­bi­lier | Mai 2019
Ex­ten­sion de la no­tion d’abus de droit – Doit-on re­pen­ser cer­taines opé­ra­tions im­mo­bi­lières ? Dans sa vo­lonté de lut­ter contre la fraude fis­cale, le lé­gis­la­teur a pro­gres­si­ve­ment dé­té­rioré...
02/06/2019
Pro­cé­dure du mini abus de droit fis­cal
L’en­trée en vi­gueur pro­chaine du nou­vel ar­ticle L.64 A du Livre des pro­cé­dures fis­cales (LPF) fait craindre une re­mise en ques­tion de dé­ci­sions jusque-là fa­vo­rables au con­tri­buable.La loi de fi­nances...